par | Nov 24, 2017

Le R32, c’est le gaz dernière génération, qui tend désormais à équiper les nouveaux systèmes de climatisation. Accepté auprès du secteur résidentiel, ce fluide frigorigène n’est pas encore autorisé dans les ERP (Etablissement Recevant du Public) à cause de sa légère inflammabilité. Pourtant, le fabricant Daikin démontre le contraire en vidéo.

 

D’ici 2018, nous entrerons dans la phase la plus radicale de la réglementation F-Gas qui vise à limiter les gaz à effet de serre. À l’horizon 2020, on attend une diminution de 37 % de Tonne Equivalent CO2 par rapport à 2015. Pour répondre à ces exigences environnementales, de nouveaux fluides voient le jour. Le R32 représente actuellement le fluide le moins polluant, considéré comme trois fois moins nocif que le R410.

 

Le R32 accepté dans le secteur résidentiel

 

Des fabricants comme Daikin et Atlantic se sont adaptés aux tendances du marché et ont ainsi développé des gammes d’appareils équipés au R32. Daikin a notamment lancé la gamme de mural EMURA et Atlantic devrait également lancer d’ci peu un mural chargé au R32, présenté lors du salon Interclima+Elec à Paris, en novembre 2017.

 

emura-gris-daikin-VITACLIM

Un design épuré et moderne pour cette gamme équipée au R32

 

R32_atlantic_fujitsu

Nouveau mural Atlantic développé en partenariat avec Fujitsu présenté au Salon Interclima+Elec 2017 à Paris

 

Quid de l’inflammabilité du R32 ?

 

Toléré dans le secteur résidentiel, ce fluide frigorigène n’est pas autorisé aujourd’hui dans les établissements recevant du public, considéré comme légèrement inflammable. Résultat ? Difficile pour les fabricants d’intégrer de nouveaux produits répondant aux exigences de la réglementation F-Gas. En espérant voir évoluer la décision des autorités publiques, Daikin a réalisé une expérience vidéo pour démontrer que le risque d’inflammabilité de ce gaz est très limité. Dans cette séquence, trois gaz sont comparés: le R410a, l’isobutane et le R32. On vous laisse juger par vous même…