par | Nov 13, 2017

Chaque année, votre compte en banque voit rouge quand il s’agit de payer la facture de chauffage. Adoptez ces gestes simples et efficaces pour limiter la douloureuse tout en gardant votre confort cet hiver. À vous les soirées cocooning dans le canapé sans payer les pots cassés !

 

Dès que le froid pointe le bout de son nez, vous vous empressez d’allumer le chauffage au maximum pour vous réchauffer. Mais effectuez-vous les bonnes actions pour regagner un peu de chaleur ? Suivez nos conseils d’expert pour passer un hiver doux sans vider votre porte-monnaie.

 

1. Assurez-vous que les filtres de vos équipements soient propres

 

Vos filtres n’ont pas été nettoyés depuis un moment ? Place au décrassage ! Car plus ils sont sales, moins vos équipements seront efficaces et plus ils entraîneront une surconsommation électrique.

 

Pour ce faire, arrêtez votre appareil, ouvrez la grille de reprise ou le capot de votre mural, passez l’aspirateur sur le filtre puis refermez la grille ou le capot et remettez en route l’installation. Vos filtres sont synthétiques ? Vous pouvez les rincer sous l’eau chaude, les laisser sécher et les repositionner.

 

Nettoyer les filtres de votre gainable ? Rien de plus facile grâce à notre tutoriel !

 

2. Trouvez votre température de confort

 

Qu’est-ce que la température de confort ? Celle dans laquelle vous vous sentez bien. En général, elle se situe entre 20 et 22 degrés dans les pièces de vie et 17 et 19 degrés dans les chambres. Vous l’avez déterminée ? Indiquez-la dans les réglages de vos boîtiers et télécommandes.

 

Le saviez-vous ? Montez votre température d’1 seul petit degré augmente votre facture d’électricité de 6 à 13 %. À bon entendeur…

 

3. Composez votre programmation pour encore plus d’économies !

 

Pour les plus économes d’entre vous, voici un moyen très efficace de réduire votre facture. En fonction de vos habitudes de vie, établissez une programmation personnalisée. Par exemple, lorsque vous vous absentez ou la nuit, il vous est conseillé d’adopter un réduit de 2 ou 3 degrés par rapport à votre température de confort. Vous rentrez chez vous généralement vers 19 h le soir pendant la semaine ? Réglez votre température de confort à 18 h du lundi au vendredi. Ainsi quand vous entrerez dans votre maison, vous serez bien au chaud sans devoir attendre !

 

4. N’éteignez jamais votre appareil quand vous vous absentez

 

Éteindre votre système pendant votre absence pour réaliser des économies d’énergie : une fausse idée reçue ! Les désavantages :

  • Vous augmentez votre consommation électrique (notamment depuis l’apparition du système inverter*) car l’appareil consomme plus d’énergie à la remontée en température qu’au maintien

*Un climatiseur inverter est un climatiseur réversible qui dispose d’un système de régulation en continu de la puissance du compresseur en fonction de la température demandée.

  • Vous usez prématurément votre installation en lui demandant de s’éteindre et se rallumer plusieurs fois dans la journée
  • Vous limitez votre confort car pour obtenir votre température de confort, il faut parfois plusieurs heures de chauffe !

 

5. Si votre dernier entretien date de plus d’un an, contactez-nous !

 

Sans un entretien régulier effectué par un professionnel, votre système perd en performance, réduit sa durée de vie et risque la panne aux moments les plus critiques. Ce serait dommage de tomber en panne sous 0 degrés, n’est-ce-pas…Vous recherchez une entreprise de qualité pour effectuer la maintenance de vos équipements ? Faites-nous confiance ! Grâce à votre contrat d’entretien, vous assurez votre tranquillité. En cas de panne ? Notre service technique est à votre écoute 5 jours/7 pour tenter de résoudre le problème et planifie, si besoin, une intervention dans les plus brefs délais.

 

D’autres articles intéressants :